Grâce à quoi

Des convictions

  • Dans la durée, le réalisme économique et la prise en compte de l'humain se combinent sans antagonisme
  • Le professionnalisme dépend de la maturité autant que de la compétence
  • La capacité à faire est subordonnée à l’envie de faire
  • Si l’auto motivation n’est pas au rendez-vous, l’envie de faire peut être insufflée par l’exigence
  • Les humains sont par définition imparfaits, le contrôle et l'aide sont donc indispensables
  • Les désaccords sont inhérents à la relation humaine, leur traitement participe à l’amélioration du fonctionnement des organisations

Un référentiel

Nous nous appuyons sur un cadre de référence qui repose sur :

  • La différence entre résultat et performance
  • La différence entre diriger l’entreprise et diriger les collaborateurs
  • La distinction pouvoir / autorité / compétence et les champs d’application différents de ces trois leviers d’action
  • La nécessaire cohérence entre les processus, les définitions de fonction et les comportements dans le fonctionnement efficace d’une organisation
  • Les modalités d’apprentissage et de développement de l’autorité personnelle.

Une histoire

La démarche ANAGRAM, basée sur la responsabilité et la responsabilisation, trouve ses racines dans des pratiques éducatives formulées initialement à destination d’enfants pour qui le rapport à l’autorité était problématique. Grace à son ADN, fondé sur les processus de construction de la personne, ce référentiel a apporté depuis 35 ans des réponses pertinentes à des problématiques d'entreprises, au-delà des modes successives qui ont traversé le monde du conseil.

Dès les années 1950, au sein d'un établissement d'accueil pour enfants en difficulté : la Maison de l’Enfance de Taverny, son directeur, Simon Both et l’équipe d’éducateurs qui l’entoure, développent une démarche éducative qui substitue à la notion académique de neutralité  bienveillante celle d’exigence bienveillante. L’éducateur entretient une relation avec l’enfant basée sur l’exigence de le voir progresser en le mobilisant sur ce qu’il a intérêt à faire évoluer dans ses comportements et ce qu’il risque à ne pas le faire. Dans cette logique, l’enfant n’est pas responsable de son passé mais il est responsable de ce qu’il en fait maintenant et pour plus tard.

Au début des années 1970, période où le rapport à l’autorité fait débat, André Both, psychologue et consultant, mesure à quel point l’approche développée  par l’équipe de son père s’applique de manière pertinente au monde de l’entreprise. Il a la conviction que dans ce lieu où se jouent des phénomènes de pouvoir et de mise en œuvre de l’autorité, les critères de réalité économique mettent en évidence la nécessité de développer la capacité à prendre ses responsabilités, capacité subordonnée au degré de maturité émotionnelle de la personne.

Sur cette base, André Both fonde, en 1975, le Cabinet BOTH avec trois associés dont Jean-Michel Gullung. Cette approche, innovante par rapport aux codes du conseil en vigueur à l’époque, permet la formalisation d’une palette d’interventions couvrant les domaines du management, de la cohésion d’équipe, de la communication et du développement personnel. Les modalités d’intervention mises en œuvre vont du plus méthodologique au plus impliquant. Ces actions de conseil et de formation, à destination de toutes catégories de personnel, du terrain au comité de direction, étaient complétées par des prestations de recrutement et d’évaluation. Le cabinet se développe grâce aux échos que provoquent les changements qu’il génère et l’efficacité qu’il démontre.

Dans les années 1990, le cabinet BOTH compte une vingtaine de collaborateurs permanents, accompagne des acteurs économiques majeurs français et internationaux de toutes tailles et réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaire avec des entreprises du CAC 40.

Après la disparition soudaine d’André Both en 2008 et la cessation d’activité du cabinet, Jean-Michel GULLUNG, et des anciens collaborateurs de la structure ont décidé de poursuivre l’évolution de la démarche et son adaptation aux défis contemporains en créant ANAGRAM.

Site réalisé par Vigicorp